Nord-Kivu : quatre rwandais interpellés en possession de 70 kilos de Coltan

0
177

Publié par Radio Okapi le 10/05/2018

Soldats rwandais et congolais suivent une escarmouche à la frontière des deux pays où au moins un militaires des FARDC a été tué le 5 novembre 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti
Soldats rwandais et congolais suivent une escarmouche à la frontière des deux pays où au moins un militaires des FARDC a été tué le 5 novembre 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Les services de lutte contre la fraude minière ont remis à la justice, mercredi 9 mai, quatre ressortissants rwandais en possession de 70 kilos de Coltan. Ces personnes en provenance de Rubaya ont été interceptées la veille, à Rutokobo, en territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Selon Daniel Ngoy, directeur de la Commission nationale de lutte contre la fraude minière (CNLFM), ces ressortissants rwandais avaient caché ce Coltan dans leurs gilets, confectionnés spécialement pour transporter les minerais.

Les quatre ressortissants rwandais interpellés, seraient entrés lundi dernier en RDC. C’est sur leur chemin de retour, qu’ils ont été pris au niveau de la barrière de Rutoboko, a relaté Daniel Ngoy.

Il a indiqué que leurs passeports prouvent qu’ils ont fait de multiples entrées en RDC, d’où ils auraient dû faire passer beaucoup de minerais en fraude.

« Nos mines se vident. Si chaque jour c’est 70 Kg de Coltan qui sortent par cette voie-là, il n’y aura plus rien ici. On dit 70 Kg, les gens pensent que c’est de la blague, si on fait les calculs fois 10, en un mois, ça un deux tonnes, ce n’est pas moins de cent mille dollars. C’est sérieux ! notre budget qui patauge à ce jour, serait un budget, même de 50, 60 milliards de dollars », a révélé Daniel Ngoy.

Un procès en flagrance est attendue à l’encontre de ces ressortissants rwandais.

En décembre, la Commission nationale contre la fraude minière avait saisi six véhiculesdont, certains appartenant aux ONG. Ces engins transportaient des minerais, vers l’extérieur de la RDC. Les enquêtes sont toujours en cours pour déterminer le lieu de destination.