Twagiramungu: Les mains de Kagame sont souillées de sang de ses innombrables victimes, tant au Rwanda qu’en République Démocratique du Congo.

0
147

MENSONGES D’UN CHEF ÉTAT DEVENUS MODE D’EMPLOI.

Dans la nuit du 6 avril 1994, le Président du Rwanda, J. HABYARIMANA est assassiné suite à l’attentat contre son avion, le Falcon 50. Kagame nia d’abord d’en être l’auteur. Mais, lors de son entrevue avec le journaliste de la BBC, Stephen Sackur, dans son programme “HARD TALK”, le 06.12.2006, Paul Kagame lui-même déclare: “je n’ai rien à regretter. Si je l’ai tué (Président Habyarimana), c’est que nous étions en guerre”. En guerre, ment-il! Car, il ignorait l’Accord de Paix d’Arusha signé le 04.08.1993 entre le Rwanda et le FPR!

Le 16 Mai 1998, après l’assassinat de l’ancien ministre de l’Intérieur, Seth SENDASHONGA à Nairobi, Kenya, Paul Kagame qualifie cet acte de “revanche personnelle pour motif d’argent”. Mais, le 09.03.2019, 21 ans après, il avoue. Le 31.12.2013 après l’assassinat du Colonel Patrick Karegeya, son ancien chef de ses services de renseignements, Paul Kagame déclare le 12.01.2015: “quiconque trahit notre cause ou souhaite du mal à notre peuple deviendra une victime”.

Le 4 février 2015, après l’assassinat de Assinapol Rwigara, Paul Kagame évoque un accident de circulation. Le coupable désigné est sous haute pression. Le 08 octobre 2018, le régime de Paul Kagame annonce la disparition de Boniface Twagirimana opposant et membre du FDU. Pourtant il était menotté et gardé dans une prison de haute sécurité. Malgré des appels Paul Kagame fait la sourde oreille.

Le 8mars 2019, le Général Kabarebe, le bras de droit de Paul Kagame menace l’opposition en ces termes: “j’ai pitié pour ceux qui osent s’opposer à Paul Kagame”.

Juste après cette déclaration l’opposant Anselme Mutuyimnana du parti Forces Démocratiques Unifiées, FDU, fut assassiné. Comme d’habitude les services secrets de Kagame ont annoncé ce 12 mars 2019, avoir arrêté le suspect. Comme d’habitude ils vont qualifier cet assassinat d’acte de règlement de compte entre individus.